Club de jeux de rôle de Bernay

Club ouvert tous les mercredis et samedi de 14 à 18h. Warhammer, Warhammer40K, Alkemy, Eden, Hordes, JDR divers.
 
AccueilPortailFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Shas'la Dal'yth Vior

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
krankhar
Apprenti massacreur
Apprenti massacreur
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 09/12/2009
Age : 20
Localisation : Bernay

MessageSujet: Shas'la Dal'yth Vior   Lun 14 Jan - 18:38

Une nouvelle (voir roman) que je suis en train d'écrire. Ça parle de Tau.


Prologue


Por'El Mont'yanoi Ol'ro se dépêche de courir. Personne ne doit le voir à cette heure dans les rues, ce serait suspect. Il louvoie entre deux poubelles, quand il voit de la lumière au bout de la rue déserte. Un policier qui fait sa ronde. Vite, il se cache derrière un pas de porte et se fige. Le policier passe. Ouf, il ne l'a pas vu. 'El Ol'ro continue sa route. Ici, l'entrée qu'il cherchait. Il soulève vite la plaque d'égout. Qu'elle est lourde. Il la repose, un peu trop fort ce qui provoque un grand bruit. Effrayé il se fige à nouveau. C'est bon il n'a fait que réveiller un rat, l'une de ces abjectes bestioles humaines. 'El Ol'ro se glisse dans l'ouverture des égouts et referme la plaque en silence. Il descend une échelle, suffoquant presque dans la puanteur.

Ici, le tunnel qui donne sur les catacombes. Il le suit, soulagé de ne pas avoir à supporter la puanteur des égouts. Il ricane en songeant que la plupart des Tau ignorent que ces vestiges de la présence humaine (les seuls à être assez fous pour percer le sol de leurs propres villes) ont été débouchés par le Grand Séisme, ce qui en fait un endroit parfait pour le nid. Là-bas, il sent les voix apaisantes de ses frères. Enfin, qu'est-ce qu'il se sent seul quand il est en surface, loin du Patriarche et loin de ses frères. Il sait que son travail est nécessaire, mais ça ne l'enchante pas plus.

'El Ol'ro s'approche du Patriarche et lui rapporte tout ce qu'il a su dans un silencieux échange télépathique. Son statut de dirigeant des Por'hui de Mont'yanoi lui permet d'avoir accès à toutes sortes d'information tenues secrètes ou que les autres frères-espions ne pensent pas à collecter. Car c'est là la grande force de l'essaim, comme les frères-espions font partie de toutes les castes, aucun n'envisage les informations sous le même angle que les autres. Par exemple il sait qu'un Shas' verrait dans la perte d'un des satellites de Gravalax, la perte d'un important spatio-port, tandis que lui-même y voit un rude coup au moral des civils, mais aussi une occasion de pourparlers avec l'Imperium.

Chapitre I


Aun’La Dal’yth Yanoi regardait le dossier que son assistant lui avait donné. Ce dossier parlait de Mont’yanoi, une petite planète arrachée il y a quelques dizaines d’années aux humains. Il y avait eu plusieurs troubles sur cette planète, causées par un mouvement rebelle. Bien que la situation soit grave, elle était excitée et heureuse. C’était la première fois que son maitre l’Ethéré O’Doran la laissait mener une mission seul. La’Yanoi était envoyée pour superviser une expédition militaire mis en place pour calmer les rebelles.

D’après le dossier, l’affaire était grave, les rebelles ayant tués plusieurs Tau de toutes les castes et notamment deux Ethérés, ce qui était prouvait à quel point ils s’étaient écartés du Tau’Va. La’Yanoi frissonna en pensant qu’elle pourrait se faire tuer par des membres de sa propre race. Quelle fin horrible. D’après le dossier les rebelles avaient déjà pris une ville, mais étaient maintenant à peu près stoppés. Ils étaient confinés dans la partie sud du principal continent de la planète.

*****
J’astiquais son fusil. Je faisais partie de la force expéditionnaire envoyée pour aider à mater les rebelles de Mont’yanoi. J’étudiais la La’rua dont je faisais partie comme avant chaque bataille. Tout d’abord Ui’Kyavah dit Eaglesight, le chef de l’équipe. Il était nommé Eaglesight, car il n’avait pas raté une seule cible depuis qu’il savait tirer au fusil à impulsions. Puis La’Fioro dit Earthmind, car elle savait s’occuper des drones avec autant d’aisance qu’un Fio. Il y avait également La’M’yen, une charmante Taunni qui était ma compagne depuis deux tau’cyr. Il y avait aussi plusieurs ‘La qui n’avaient pas encore de surnom, mais qu’on appelait avec des numéros. Nous nous connaissions tous depuis des tau’cyr, puisque nous étions tous liés par le Ta’lissera.

Je ne savais pas ce qui nous attendait sur cette planète, mais je savais que je n’aimerais pas ça. Nous étions envoyés selon Eaglesight pour « mater ces foutus rebelles qui se croient tout permis », mais ces rebelles seraient des Tau. Et tuer des Tau, même traitres au Tau’Va, ne m’enchantais pas du tout, de même, je le savais que les autres membres de la La’rua. Mais être militaire ce n’était pas toujours faire que des choses qu’on aime.

Pour se changer les idées, je m’approchai de Gorak, un Kroot avec qui je m’étais lié il y a quelques tau’cyr sur Imperis Prime, un monde humain. Depuis cette campagne qui nous avais forcés à nous retirer devant des sortes de géants appelés Astartes, la parenté de Gorak et ma La’rua avaient souvent collaborés sur le champ de bataille et j’avais été désigné comme ambassadeur entre les deux groupes. Depuis Imperis, Gorak avait été nommé Mentor. J’engageais la conversation en Tau que Gorak parlait très bien.

« -Alors pressé de te battre ?

-J’avoue que je commence à douter, pour la première fois. Je côtoie tes semblables quotidiennement depuis des tau’cyr, et maintenant je dois les tuer. Je n’y comprends rien.

-Je ressens la même chose que toi, mais que peut-on y faire. Ils ont même tué des Ethérés. Ils doivent être tués sinon ils risquent de détruire tout l’Empire.

-Oui, mais ça ne m’enchante pas. Surtout que tu sais qu’on a l’habitude de manger nos ennemis. Comment réagirez-vous si on mange des Tau ? Moi je ne sais pas si je pourrais, mais les autres Kroots ne sont pas tous aussi attachés aux Tau que moi.

-Oui ça risque de poser problème. Attends, je crois qu’on arrive. »

Et en effet le vaisseau commençait à ralentir pour se mettre en orbite tandis qu’une voix artificielle sortait des haut-parleurs pour prévenir les passagers de se diriger vers les Mantas pour le débarquement. Je rattrapais ma La’rua qui se mettait déjà en mouvement. Du coin de l’œil je vis Gorak s’approcher de sa parenté et en prendre la tête. Je savais qu’ils nous rejoindraient dans la Manta. Tout en s’avançant au pas de course des quais d’embarquements je bavardais avec La’M’yen de tout et de rien.

Chapitre II


Dans le gémissement des moteurs antigrav, l’Orca descendait lentement vers le spatio-port. C’était la première d’une longue série de vaisseaux amenant troupes et ravitaillement. Tandis que les exos-armures et les véhicules s’élançaient en volant avant que l’Orca n’ait touché le sol, les fantassins s’apprêtaient à faire de même dès que le train d’atterrissage aurait touché le sol. J’étais moi-même derrière Eaglesight paré à sauter juste derrière lui. Cela pourrait sembler ridicule d’aller aussi vite alors qu’on débarquait dans un spatio-port ami, mais pour un Guerrier de la Caste du Feu, tout entrainement est bon à prendre et nul ne savait si le prochain débarquement se ferait dans le spatio-port de Tau ou sous le feu ennemi. Il y eut un bruit sourd, puis Eaglesight sauta de l’Orca. Je fis de même suivi par les Kroots de Gorak. Les drones d’Earthmind nous tournaient autour tandis que nous nous courions à l’abri des bâtiments. A peine cinq Rai’kor plus tard l’Orca repartait vers l’espace.

*****
‘El’Ol’ro regardait le débarquement des forces Tau. Cela n’augurait rien de bon pour l’essaim. Il fit un zoom avec l’u des drones caméras, envoyés au spatio-port pour filmer l’arrivée des troupes. La vue des forces Tau allait regonfler le moral des habitants, mais aussi allait grandement aider le Patriarche qui pourrait ainsi les compter. Tiens une robe, un Ethéré. Voilà qui allait être intéressant.
*****
‘La’Yanoi sortait de son Devilfish attitré avec tous ses suivants. Il ne s’était pas mêlé au débarquement des forces militaires, car il savait qu’il n’aurait pas pu suivre le rythme effréné des Shas’. Pourtant il ne pouvait s’empêcher d’admirer le spectacle de la machine de la guerre au dans toute sa splendeur. Dans un incessant va et viens les Orcas descendaient du ciel, escortés par d’énormes Mantas, de rapides Barracudas et de vifs Rémoras, tandis que d’agiles Devilfish zigzaguaient pour débarquer les personnages les plus importants. ‘La ‘Yanoi savait aussi que le personnel des autres castes attendait encore dans les vaisseaux mis en orbite. Il tourna alors son attention vers le sol où les troupes semblaient prises d’une étrange panique, débarquant le plus vite possible des vaisseaux de transports avant de courir à l’abri. ‘La ‘Yanoi avait beau savoir qu’ils ne risquaient rien, il ne put qu’être surpris de voir à la fois la rapidité des débarquements et le fait que pas un fantassin n’en heurta un autre. Ce n’est qu’avec regret qu’il se détourna du spectacle pour aller vers le Shas’ar’tol.
Dans la salle du Shas’ar’tol étaient rassemblés une dizaine de Tau. Il y avait d’abord les Commandeurs. O’Nanherra aussi appelé « Shadowsword », la chef de l’expédition en train de retirer son exo-armure, dévoilant ainsi un superbe corps de Tau’ni. Elle avait contrairement aux autres Tau les cheveux blancs qui révélaient aussitôt le fait qu’elle était albinos. Elle était vêtue d’une simple tunique rouge de coton, comme la plupart des Shas’, moulant ses formes. A ses côtés était assis El’Kais le plus haut dirigeant de la caste de Feu de Mont’yanoi. Lui avait gardé son exo-armure Crisis, n’ayant retiré que le casque afin de parler plus facilement. Venait ensuite El’Vral le second de Shadowsword, qui était très grand (il mesurait plus d’1m60) et fort (de la stature d’un humain normal). Enfin El’Aloh, la seconde d’El’Kais, qui avait perdu un bras et avait dû le remplacer par un implant bionique, avec Fuseur intégré. Il y avait également tous les assistants, ainsi que l’holoprojection d’O’Y’eldi qui avait dû rester sur les vaisseaux en orbite pour superviser les débarquements.
Quand La’Yanoi rentra, les conversations se turent. Il prit place à la place de président du conseil et commença par se faire exposer les faits le plus clairement possibles. Il apparaissait que les rebelles avaient pu s’emparer de la partie Sud du continent et notamment de la capitale. Lorsqu’ils avaient pris la capitale seuls quelques rescapés avaient pu s’échapper. Ce dernier point souleva l’étonnement de La’Yanoi :
« -Une dizaine de survivants dites-vous ? Êtes-vous certain de leur loyauté ?
-A vrai dire, répondit El’Kais, ils sont assez haut placés, puisque plusieurs d’entre eux font partie du Conseil de Mont’yanoi.
-Quels sont ces membres du Conseil ?
-Moi, El’Ro l’Ethéré du Conseil et El’Ol’ro le dirigeant des Por’hui.
-Oui je suppose qu’ils sont au-dessus de tout soupçon. Et sinon avez-vous un moyen pour les défaire ?
-Eh bien commença El’Aloh, je pense qu’une attaque frontale ne servirait pas à grand-chose, la ville est bien défendue, étant pris par surprises, nous avons laissé les défenses en l’état, et ils semblent se battre bin mieux que nous en ville. De plus ils n’appliquent aucune tactique que l’on connait ce qui rends les choses aussi difficiles que de se battre contre des Gue’La ou des Be’gel. Par contre, nous avons découvert un passage souterrain datant de l’époque humaine, où une petite équipe pourrait s’aventurer pour reconnaitre le terrain et voir si un groupe de chasse pourrait aller attaquer les rebelles par derrière.
-Oui, c’est une bonne idée je pense, répondit ‘La ‘Yanoi. Et je mènerais l’expédition en personne, ainsi vous aurez des informations de première main.
-En êtes-vous sûr, Aun’ ? demanda O’Nanherra. Cela pourrait être dangereux.
-Oui j’en suis sûr. J’ai envie de découvrir le terrain. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Admin
avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 24
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Shas'la Dal'yth Vior   Lun 14 Jan - 19:16

Un bon début, même si on ne situe pas très bien l'histoire.
Pour commencer, bravo pour le travail accompli, j'espère qu'il y aura une suite.

Pour rentrer dans le détail, raccourci légèrement les noms des personnages (où alors nomme les comme ça, mais quand tu les cite plus tard, utilise juste une partie du nom qui soit reconnaissable)

Sinon, on est dans une ville humaine ou T'au?

Citation :
Un policier
ils ont ça les T'au? à la limite "Une patrouille de la caste du Feu" nan?

Por'El Mont'yanoi Ol'ro, c'est un geneasteler ou bien^^? j'en ai bien l'impression mais bon, je me trompe peut-être, n'hésite pas à l'expliciter un peu plus en parlant de la Ruche par exemple.

Citation :
Pour se changer les idées, je m’approchai de Gorak, un Kroot avec qui je m’étais lié
J'aurais dit "Pour me changer les idées". De plus, est-ce que les T'au se lient d'amitié avec les Kroots? la c'est une vraie question, j'en ai aucune idée. Pour moi je voyait les Kroots comme de simples mercenaires ayant rejoint le Bien Suprême en échange de quelque chose (nourriture, monnaie, je me suis jamais posé la question...). Pour moi les Kroots restaient tout de même à l'écart de la société T'au, Après pourquoi pas une amitié qui se créée sur le champ de bataille, mais ça me parait bizarre (même si c'est un avis peu éclairé vu que j'ai pas beaucoup d'infos sur les Kroots).

Citation :
Venait ensuite El’Vral le second de Shadowsword, qui était très grand (il mesurait plus d’1m60) et fort (de la stature d’un humain normal).
Ce n'est pas très subtile les précisions entre parenthèse, il vaut mieux insérer ce genre d'indications (si tu y tient), dans le texte, de façon plus imagée/descriptive.
exemple : "Venait ensuite El’Vral, un colosse nous dépassant pour la plupart d'une bonne tête. Engoncé dans son Exo-Armure, le second de Shadowsword était aussi grand et imposant qu'un soldat de la garde impériale humaine, la technologie T'au lui permettant de surpasser facilement dix de ces créatures à la peau rose sans aucun problème."

Bon après y'aurait sûrement d'autres choses à dire, mais c'est un bon début en tout cas, bon courage pour la suite Very Happy !


_________________
Let There Be Rock!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krankhar
Apprenti massacreur
Apprenti massacreur
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 09/12/2009
Age : 20
Localisation : Bernay

MessageSujet: Re: Shas'la Dal'yth Vior   Lun 14 Jan - 22:06

Citation :
J'aurais dit "Pour me changer les idées"

Excuse moi. Au début c'était à la troisième personne, puis je suis passé à la première et j'ai oublié quelques trucs en me relisant.

Citation :
Un bon début, même si on ne situe pas très bien l'histoire.

Merci. J'ai toujours du mal avec les décors et les débuts, soit j'en fais trop, soit pas assez.

Citation :
Pour rentrer dans le détail, raccourci légèrement les noms des personnages (où alors nomme les comme ça, mais quand tu les cite plus tard, utilise juste une partie du nom qui soit reconnaissable)

Désolé c'est les noms des Tau qui sont comme ça. Je les raccourcis autant que je peux.

Citation :
Sinon, on est dans une ville humaine ou T'au?

Tau.

Citation :
ils ont ça les T'au? à la limite "Une patrouille de la caste du Feu" nan?

Oui ils ont ça. En tout cas c'est l'avis de la plupart des membres du warfo.

Citation :
Por'El Mont'yanoi Ol'ro, c'est un geneasteler ou bien^^? j'en ai bien l'impression mais bon, je me trompe peut-être, n'hésite pas à l'expliciter un peu plus en parlant de la Ruche par exemple.

Oui c'est ça. je l'ai posté sur le warfo et le Tau'a Tsua'm aussi, et il n'y a que toi qui a trouvé. Sur le warfo, ils ont juste trouvés qu'il avait l'air bizarre. Pour la Ruche, je parle de l'essaim (sous entendu de genestealers, c'est pour le suspense) mais pas de la Ruche car les stealers sont des créatures autonomes.

Citation :
De plus, est-ce que les T'au se lient d'amitié avec les Kroots? la c'est une vraie question, j'en ai aucune idée. Pour moi je voyait les Kroots comme de simples mercenaires ayant rejoint le Bien Suprême en échange de quelque chose (nourriture, monnaie, je me suis jamais posé la question...). Pour moi les Kroots restaient tout de même à l'écart de la société T'au, Après pourquoi pas une amitié qui se créée sur le champ de bataille, mais ça me parait bizarre (même si c'est un avis peu éclairé vu que j'ai pas beaucoup d'infos sur les Kroots).

Les Kroots sont des auxiliaires relativement bien intégrés (certains le sont mieux ayant épousé le Bien Suprême de bon gré comme les Vespides, mais les Kroots restent pas mal). Aprés quand à l'amitié entre Tau et Kroots, je dirais que ça dépend. En gros, je pense qu'il y a des Tau racistes (notamment un Sept), mais d'autres qui sont beaucoup plus ouverts, de même avec les Kroots donc voilà je pense qu'une amitié peut se tisser surtout quand c'est deux unités qui se côtoient depuis quelques années.

Citation :
Ce n'est pas très subtile les précisions entre parenthèse, il vaut mieux insérer ce genre d'indications (si tu y tient), dans le texte, de façon plus imagée/descriptive.
exemple : "Venait ensuite El’Vral, un colosse nous dépassant pour la plupart d'une bonne tête. Engoncé dans son Exo-Armure, le second de Shadowsword était aussi grand et imposant qu'un soldat de la garde impériale humaine, la technologie T'au lui permettant de surpasser facilement dix de ces créatures à la peau rose sans aucun problème."

Je prends note.

Citation :
Pour commencer, bravo pour le travail accompli, j'espère qu'il y aura une suite.

Merci et oui il y aura une suite. Il se peut même qu'il y ait plusieurs tomes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shas'la Dal'yth Vior   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shas'la Dal'yth Vior
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shas'la Dal'yth Vior
» Assassin shas'ui
» "Comment faire un Shas'o bourrin ?" en trois leçon
» Shas'O Kais se présente =D
» [Tau-Liste] Mon groupe de chasse Nova de Vior'la ( 4400 pts )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club de jeux de rôle de Bernay :: Warhammer 40k :: Background/récits/dessins-
Sauter vers: